Prostituée Picasso

prostituée picasso The Picasso Prostitute est un film sorti en 2020. Il est réalisé par Guy Ritchie, qui est un réalisateur primé aux Oscars de comédies telles que “Shaun of the Dead” et “Black Swan”. Le film met en vedette Julia Roberts en tant que personnage principal, qui est un marchand d’art dont la liste de clients se compose de plusieurs artistes célèbres. Parmi ses clients, Pablo Picasso, qui la rencontre lorsqu’elle lui rend visite, pour vendre un tableau qu’il met aux enchères. Cependant, le tableau est volé et peu de temps après, Picasso se retourne contre le marchand, qui devient l’objet de sa vengeance.

L’une des choses les plus fascinantes du film est que Picasso et Roberts partagent une dynamique intéressante tout au long du film. Au départ, Picasso semble être la figure la plus méchante, mais Roberts joue à son avantage, car elle devient plus une femme en manque d’amour et d’affection qu’un type de mauvais garçon. Cela permet à son personnage d’avoir beaucoup plus de profondeur émotionnelle que ne le permettent de nombreux films, car le personnage de Picasso est un peu une ardoise vierge. En fait, il est souvent difficile de dire s’il a réellement une émotion humaine, car il ne montre aucun sentiment pour sa maîtresse. Au lieu de cela, ce n’est qu’à travers ses peintures et ses lettres que nous pouvons comprendre qui il est vraiment. Cela permet à Roberts de développer un personnage plus complexe et crédible.

Un autre élément qui rend ce film différent des autres comédies similaires est son utilisation d’images visuelles. Alors que de nombreux films présentent des scènes qui montrent quelqu’un en train de voler quelque chose ou de pénétrer par effraction dans une maison ou une voiture, peu de films peuvent placer le spectateur si près de l’action qu’il a l’impression d’être là, en train de le regarder se produire. Dans ce film, l’action est très réelle – elle se passe juste sous vos yeux. Il n’y a pas de travail de caméra exagéré, mais les images sont très claires. Le résultat final est que les gens qui ne sont pas familiers avec l’art le regardent et le voient de leurs propres yeux, ce qui aide à établir un lien émotionnel avec le sujet.